3 lieux d’exception à découvrir absolument au Myanmar

3 lieux d’exception à découvrir absolument au Myanmar

La Birmanie ou le Myanmar est devenu depuis ces dernières années une destination des plus prisées des voyageurs de tous les 5 continents. Ce qui se comprend parfaitement, car cette contrée située au sud-est de l’Asie dispose de nombreux trésors. La plupart étant uniques en leur genre, vous ne les retrouverez nulle part ailleurs. En voici d’ailleurs 3 que vous ne devez en aucun cas louper pour un séjour en Birmanie exceptionnel et inoubliable.

Visiter Bagan et sa myriade de temples

voyage-MyanmarIl est indéniable que Bagan est l’une des attractions les plus importantes de la Birmanie. C’est également l’une des plus visitées. Ce qui n’a rien de surprenant, car la plupart des tours opérateurs spécialistes de ce pays proposent plusieurs itinéraires de voyage sur mesure en Birmanie incluant ce site. Chaque excursion est très prometteuse, mais libre à chacun de faire son choix.

Le site de Bagan est localisé dans la région de Mandalay. Couvrant environ une cinquantaine de kilomètres carrés, il s’agit d’un véritable site archéologique. En effet, le site est parsemé de nombreux vestiges, dont une multitude de temples et de monuments datant du 9e au 13e siècle.

En chiffre, le site en compte plus de 2800. Beaucoup d’entre eux sont encore bien préservés, à l’instar du temple de Shwezigon, le temple Ananda, le temple de Manuha et le temple Dhammayangyi. Ce sont d’ailleurs les inéluctables à voir pendant votre excursion à Bagan.

Découvrir la pagode Shwedagon

Si lors de votre séjour en Birmanie vous voulez explorer Yangon, la première ville birmane par la grandeur, alors apprêtez-vous à voir d’innombrables attraits. Parmi eux, la pagode Shwedagon se démarque. Véritable symbole de la cité, il s’agit d’une architecture hors du commun qui ne laisse aucun touriste indifférent.

Perchée sur la colline de Singuttara, sa grande particularité réside dans son bâtiment principal. Il s’agit d’un gigantesque stupa recouvert de feuilles d’or. Ce qui lui rend d’ailleurs si éclatant. Cet éclat s’accentue davantage grâce à la lumière du soleil, mais aussi grâce aux différentes lumières à la tombée de la nuit.

Outre le fait d’être un véritable attrait touristique, la pagode Shwedagon est aussi un des sites religieux les plus importants sur tout le territoire birman. Il s’agit de l’un des lieux sacrés des bouddhistes birmans. La raison en est qu’elle collectionne quelques reliques de plusieurs Bouddhas.

Voguer sur le lac Inle

Si vous pensez que les attraits touristiques à voir pendant un voyage en Birmanie se résument uniquement aux temples et pagodes, alors vous avez tout faux. Cette contrée de plus de 600 000 km² de superficie totale est aussi une grande concentration de merveilles naturelles. Le lac Inle en fait partie et vaut absolument le détour.

Pour l’explorer et pour en profiter pleinement, il n’y a rien de tel que de s’y promener. À bord d’un bateau typique, naviguez alors sur cette étendue d’eau et contemplez les magnifiques œuvres de Dame Nature aux alentours. N’hésitez pas non plus à faire un arrêt dans les quelques villages sur pilotis pendant votre traversée pour échanger avec les locaux et découvrir leur mode de vie.

Le Cambodge, une destination qui saura répondre à toutes les envies

Le Cambodge, une destination qui saura répondre à toutes les envies

Lors d’un séjour dans le continent asiatique, tous les thèmes sont réalisables, que ce soit un voyage bien-être, détente, gastronomique ou encore culturel. De ce fait, certains touristes y passent leurs vacances pour retrouver l’équilibre en soi tandis que d’autres préfèrent tout simplement s’évader sur une plage bien immaculée tout en profitant du soleil. Par exemple, une virée au Cambodge présente une occasion parfaite pour s’adonner à de nombreuses activités les plus inattendues. En plus de cela, ce territoire de l’Asie du Sud-Est regorge de plusieurs endroits et sites incontournables pour se détendre. Les curiosités touristiques ne manquent pas ici parce qu’elles sont variées et il y en a pour tous les goûts, des trésors ancestraux aux monuments historiques, sans oublier les paysages aux mille et une facettes. À cela s’ajoutent les villes provinciales, comme Siem Reap ou Mondolkiri, et les stations balnéaires qui valent aussi le détour.

Ce qu’il ne faut pas rater le temps d’un séjour au Cambodge

La principale attraction du Cambodge reste les fabuleux temples d’Angkor. Ces constituent les figures emblématiques du pays. Au cours des circuits en Asie, les aventuriers ne manqueront pas de visiter la capitale cambodgienne, Phnom Penh, avant de poursuivre leur voyage vers les îles du Sud. Ces dernières se caractérisent par leurs plages de sable blanc et fin, leur eau turquoise à la fois chaude et calme. Pour les adeptes d’aventures insolites, ils peuvent partir en bateau sur le lac Tonlé Sap afin de découvrir les villages flottants de Kompong Chhnang. Cette petite ville possède un port animé et un ancien quartier français décoré de jolis parcs et magnifiques bâtiments coloniaux. La rencontre des minorités ethniques aux coutumes inhabituelles garantit également une expérience inoubliable. Manifestement, le Cambodge est un lieu de prédilection pour vivre une aventure déroutante en famille ou entre amis.

Observer les dauphins de l’Irrawaddy

Une balade fluviale dans les eaux du Mékong permet aux touristes de contempler un animal sacré au Cambodge, le dauphin de l’Irrawaddy. Cette espèce très rare est en voie d’extinction et fait l’objet d’une protection exceptionnelle. On peut encore la retrouver lors des vacances dans cette région asiatique. Avec ses 2,75 m de longueur, ces mammifères marins sont faciles à observer, en particulier du côté de Kratié, dans la ville de Kampi. En effet, ces dauphins d’eau douce sont uniquement visibles dans la partie sud-est de l’Asie. Connus sous le nom scientifique « Orcaella brevirostris », les dauphins d’Irrawaddy sont des cétacés de coloris bleu-gris qui peuvent peser jusqu’à 200 kg. Ces animaux sont incapables de survivre dans les eaux saumâtres. Après avoir observé cet animal hors du commun, la visite des monuments historiques de Kratié est de mise. Par exemple, il y a le fameux temple de Phnom Sombok qui se localise sur une colline au nord de la ville.

Voyage en Birmanie : Découvrez le thanaka !

Voyage en Birmanie : Découvrez le thanaka !

Lorsque vous voyagez en Asie et que vous faites un détour dans le Sud, en Birmanie, vous remarquez sans doute que les femmes et les enfants birmanes enduisent une partie de leur visage d’une étrange pâte jaunâtre. Il s’agit du fameux thanaka (ou tanaka), un produit de beauté naturel anti-coup de soleil et antirides. Le point.

Le thanaka : qu’est-ce que c’est ?

Les femmes et les enfants birmans ont tendance à étaler sur leur visage une pâte jaunâtre du nom de thanaka. Le secret de leur beauté réside dans ce produit naturel qui fait du bien. En effet, celui-ci a un effet rafraîchissant et protecteur sur la peau. Il aide à lutter non seulement contre les coups de soleil, mais aussi contre l’apparition précoce des ridules et de l’acné.

Pourquoi et où acheter du tanaka en Birmanie ?

Lorsque vous voyagez en Asie et que vous passez en Birmanie, incluez l’application de cette pâte dans votre routine beauté. Ses agents antiride et antimycosique ne peuvent que faire des merveilles sur votre visage le temps de votre séjour. Pour que vous puissiez avoir un teint parfait à l’aide du tanaka à votre retour, n’oubliez pas d’emporter un peu de poudre avec vous dans votre mallette de bien-être. Vous en dénichez forcément sur les marchés en forme de buchettes. Si vous décidez d’acheter un grand nombre de tanaka déjà préparés et emballés dans des boîtes, prévoyez une valise de grande contenance. Cette initiative vous permettra de garder toujours avec vous votre lot de maquillage, vos produits cosmétiques et vos achats. Ce comparatif vous aidera à faire le bon choix en matière de valise trolley spécial make-up.

Forme de tanaka et application

Si vous n’avez pas eu le temps de passer en Birmanie durant votre voyage en Asie, n’ayez aucune crainte, car il est tout à fait possible de dénicher des produits de beauté contenant du tanaka. Les grands laboratoires incorporent cette poudre dans leurs formules matifiantes et adoucissantes.

Par contre, si vous avez la possibilité de faire un détour au sud-est de l’Asie, vous aurez plus de chance de rendre votre peau extrêmement éclatante et protégée dans la durée. En effet, vous aurez l’occasion de trouver plus facilement le tanaka sous sa forme originelle. Celui-ci est beaucoup plus efficace que n’importe quel cosmétique. Et pour l’appliquer, il suffit de réaliser une pâte, avec un peu d’eau et de poudre, puis de badigeonner une partie ou bien la totalité du visage.

Voyage en Birmanie : les ethnies des montagnes Shan

Voyage en Birmanie : les ethnies des montagnes Shan

La Birmanie est une destination de plus en plus connue dans le domaine du tourisme international. Elle est notamment réputée pour sa grande richesse culturelle. Sa population chaleureuse rend également le pays accueillant et idéal pour la découverte de civilisations uniques au monde. La Birmanie renferme dans ces contrées des groupes ethniques, dits minoritaires, encore peu connus du grand public. Parmi eux, on a ceux peuplant les montagnes Shan. Un séjour dans le pays est une bonne occasion d’aller à leur rencontre.

birmanie

L’ethnie Palaung

Afin de vous aider à organiser votre périple touristique à travers la Birmanie, vous pouvez opter pour un circuit sur mesure et suivre ce lien. Située à une heure de marche du village Tar Yaw, la localité de Hin Khar Gone abrite l’ethnie minoritaire Palaung. Cette dernière rassemble encore des sous-groupes ethniques.

L’ethnie Palaung est surtout renommée pour l’apparence de ses membres féminins. En effet, elles sont habillées de manière particulière. Vêtues d’une veste courte de couleur noire ou vive, elles portent également le longyi, un genre de longue jupe en soie ou en coton, arborant des rayures horizontales le plus souvent rouges. Les femmes de l’ethnie Palaung aiment aussi se parer de bijoux. Elles ont notamment des ceintures en argent autour de la taille. Le tissage est l’artisanat le plus répandu au sein des Palaung.

L’ethnie Danu

Les Danu sont une autre sous-ethnie de l’État Shan en Birmanie. Elle peuple la région de Pindaya dans le district de Taunggyi. Après le village Palaung de Hin Khar Gone, vous découvrirez le village de Myin Sai Gone, une agglomération Danu. Malgré des conditions de vie assez rudimentaires, les Danu sont comme le reste de la population birmane, un groupe d’individus chaleureux. Le marché du village est un lieu d’exploration tout indiqué avec ses divers produits locaux parfois, très originaux. Le paysage des alentours vaut également la peine d’être admiré.

L’ethnie Pa-O

Également surnommées Karens noirs, les Pa-O sont une des ethnies minoritaires les plus importantes de Birmanie. Composée d’environ 600 000 individus, l’ethnie Pa-O trouve ses origines vers l’an 1000 av. J.-C., dans la région de Thaton. Au sein de cette ethnie, on s’habille en général avec le longyi (costume birman). Toutefois, les hommes, eux, sont vêtus de pantalon thaï ou Shan baun-mi. Les Pa-O sont en majorité des cultivateurs de moutarde et de cordias, qui est un arbre fruitier. Le bouddhisme est la religion de la plupart des Pa-O.