Que visiter à Kyoto au Japon

Kyoto, qui fut jadis la capitale impériale du Japon est la deuxième destination touristique du pays après Tokyo. Cette ville traversée par les 3 rivières Uji gawa, Katsura gawa et Kamo gawa renferme aujourd’hui de nombreux vestiges historiques exceptionnels. Pendant votre voyage, vous serez émerveillé par son paysage et par son patrimoine culturel très riche.

Des palais et des châteaux exceptionnels

Kyoto est une ville très verdoyante dont le paysage est marqué par ses jardins japonais, de véritables havres de paix dans une ville pourtant fourmillante d’activité. Kyoto fut même appelée « Capitale de la paix et de la tranquillité » durant l’ère impériale, et ce surnom lui colle encore à ravir en ce début du 21ème siècle.

Kyoto, qui est la capitale culturelle du pays, regorge de lieux culturels et historiques comme ses majestueux palais, à l’exemple du Kyoto gosho, un palais impérial situé au nord-est du centre-ville. Le palais Heian, le palais impérial qui est installé au cœur de la ville est aussi une attraction touristique incontournable.

À seulement 30 minutes de marche et en empruntant la rue principale, vous aboutirez sur le château magnifique impérial Nijō-jō qui ne manquera pas de vous émerveiller. L’endroit est ouvert jusqu’à 16 h et la visite ne dure pas plus de 1 h 30.

Les temples : Vestiges marquants de Kyoto

Les temples font partie des sites à ne pas rater à Kyoto. Cette cité en recense environ 2000 et ils sont pour la majorité classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Parmi les plus intéressants, citons le temple Yasaka-Jinja qui se trouve dans le quartier de Gion et qui fut bâti en l’honneur du dieu des océans Susanô. Le temple Kodai-ji, qui se trouve dans les hauteurs offre une vue prenante sur la ville. Il est surtout excitant d’y monter la nuit et d’admirer le spectacle de lumières tout en bas. Vous pourriez monter plus haut encore en suivant ses ruelles et vous arriverez au temple Kiyomizu-dera.

Enfin, le clou de la visite est le temple bouddhiste de Ginkaku-ji qui se trouve à côté du chemin des philosophes (Tetsugaku-no-michi), au nord-est de la ville. Construit au XVe siècle, celui-ci vous fait plonger dans un monde zen, vraiment hors du commun.

Les endroits à ne pas manquer

Pour ceux qui font leur premier voyage au Japon, Kyoto est une ville qui regorge de merveilles à découvrir. Certains quartiers de la ville méritent d’être visités, comme le quartier de Gion où se déroule le festival Gion-Matsuri, un rite qui symbolise la lutte contre la peste et les catastrophes naturelles. Vous pourrez aussi y admirer de nombreuses maisons traditionnelles, dont certaines ont été transformées en petits commerces. C’est aussi l’ancien quartier des Geisha, et on en croise encore parfois quelques-uns.

Le sanctuaire Fushimi Inari Taisha, fut construite au début du VIIIe siècle. Il elle fut consacré à la déesse du riz Inari, elle figure de nos jours parmi les plus grands sanctuaires Shinto (Jinja) du pays. Elle est aussi connue pour ses 1000 torii (torii = porte). De toutes tailles, allant jusqu’à plus de 4 mètres de haut, ils parcourent le chemin qui vous mènera au sommet du mont Inari.

Et pour finir votre visite, pourquoi ne pas passer par le Pontocho, une petite rue pavée qui longe la rivière Kamo-gawa et qui est bordée de bars, de maisons de thé et de restaurants. Vous pourriez entrer dans l’un d’eux pour découvrir la gastronomie locale comme « l’obanzai ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>